Mon expérience

Vous êtes pressé(e)?

L’action “à tout prix” est mise en avant, alors que “l’action inspirée” est rarement évoquée. Nous courons à droite et à gauche. Nous sommes d’ailleurs assez fiers de dire que nous avons été “débordés toute la journée”… Et si cette course n’était que le signe d’une déconnexion d’avec ce que nous sommes vraiment?

Je courais

J’ai passé pratiquement toute ma vie à courir. Emploi du temps surchargé même en étant enfant, planning rempli (même de vide) en tant qu’adulte. “Faire” était à mes yeux synonyme de valeur.

Quand nous fonctionnons en étant collés au rêve, c’est ce que nous faisons.

Nous croyons en cette réalité et, par conséquent, nous organisons les choses à partir de la matière et de notre logique.

Si nous devons être “à l’heure”, il nous faut mettre une alarme… Le mot est à mes yeux très significatif!.

Je ne cours plus

Ce rythme est fatiguant, usant, éreintant! Mais nous pouvons choisir une autre préférence.

Quand nous commençons à nous faire davantage confiance, nous commençons à jouer avec cette réalité qui se plie à nos moindres pensées.

J’ai commencé à expérimenter cela en décidant d’arriver à l’heure quelque soit mon heure de départ, et de me réveiller sans réveil à l’heure souhaitée.

Mes actions peuvent être nombreuses, mais elles sont inspirées. C’est à dire qu’elles sont le résultat d’une impulsion du coeur (intérieur) et non plus de ma logique (extérieur).

Amusez-vous!

Je sais bien que le mental résiste quand on lui propose de jouer à “j’enlève le réveil”. Cependant, vous pouvez lui dire que ce jeu n’a pas de conséquences quand vous n’avez pas de rendez-vous de prévus.

Et si le week-end prochain vous choisissiez votre heure de réveil?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *