La théorie Mon expérience

Tout est déjà là!

Comme le dit la fameuse phrase: “L’énergie ne peut être ni créée, ni détruite, uniquement transformée.” La matière n’est qu’une énergie densifiée qui prend forme quand on porte notre attention dessus. Tout est donc déjà là, prêt à prendre forme dans la matière… Si nous le choisissons.

Tout est là

Depuis quelques jours, je fais enfin l’expérience de ce que je comprenais depuis quelques années déjà avec ma tête, mais que je ne saisissais pas “intérieurement”.

Tout le “champ des possibles” est déjà présent sous forme d’énergie, mais il reste invisible à nos sens physiques tant que l’on ne densifie pas cette énergie par nos pensées et notre attention.

Cela signifie donc que vous n’avez rien à “créer” depuis le néant, juste à décider de ce que vous choisissez de “voir” parmi l’infinité des possibilités qui existent depuis toujours de façon énergétique.

C’est comme quand vous cherchez un objet. Vous regardez partout sans le trouver. Et puis, le jour où vous n’y pensez plus, il “réapparaît”. En fait, il n’a jamais disparu, mais vous ne lui donniez pas sa forme densifiée (=matière), et il restait donc invisible à vos yeux (= sens physiques). Cependant, durant tout ce temps, l’objet a toujours été là.

Rien n’est à “éliminer”

Ma plus grande résistance, quand il s’agissait de matérialiser quelque chose qui me tenait à coeur, était de devoir me séparer d’une part de moi.

Par exemple, si je veux matérialiser l’abondance, tous les manuels m’expliquent que je dois “éliminer le doute ou la sensation de manque”.

L’idée est mignonne sauf que, pour moi, le manque ou le doute sont aussi une part de moi. Et l’idée de me séparer ou de “tuer” l’un ou l’autre m’est inconcevable!

Aujourd’hui je réalise que cela n’est pas du tout ce que nous devons faire.

Il “suffit” de regarder la part en soi qui “ne nous plait plus” et de gentiment la faire changer de forme. Plutôt que de la garder sous forme densifiée et très “visible”, on peut choisir de la garder en version “invisible”.

Il ne s’agit plus d’une “lutte” contre une part de nous. Nous respectons tout ce que nous sommes, y compris cette facette de nous. Nous choisissons simplement avec amour et sereinement la densité que l’on donne à chaque chose. Nous ne souhaitons alors la disparition de rien!

Cette expérience intérieure vient de bouleverser mon monde.

Le prochain pas

Faire l’expérience de cette autre vérité qui est que rien n’a de contraire: tout existe indépendamment du reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *