La théorie

Yin & Yang, respectons notre initiateur

Homme ou femme, nous avons tous en nous une force Yin (réceptive) et une force Yang (liée à l’action). En réalité ces deux forces agissent lors de l’action et, pour être le plus efficace possible et se sentir bien, il est important de savoir laquelle des deux est notre initiateur.

Yin et Yang toujours ensemble

L’erreur commune est de séparer le Yin du Yang, alors que les deux énergies sont en fait toujours présentes simultanément.

La différence apparente vient du fait qu’elles ne sont pas actives avec la même intensité.

Parfois la force Yin est celle qui agit le plus (lors des moments calmes, de l’écoute, de l’orgasme…), et parfois c’est la force Yang (quand on fait du sport, que l’on fait ses courses, que l’on cherche une solution à un problème…).

C’est quoi l’initiateur?

Quand nous agissons et que nous établissons des plans d’actions pour matérialiser ce que l’on veut vraiment, on a parfois la sensation qu’on ne sait plus du tout où on veut aller.

Cela arrive quand on s’est trompé d’initiateur.

L’initiateur est la force (Yin ou Yang) que l’on utilise pour se lancer dans l’action. Si vous utilisez la “mauvaise force”, vous n’arrivez à rien malgré tous vos efforts.

Si vous utilisez la force qui est votre initiateur, tout coule de source.

Qui est votre initiateur?

Chaque personne est différente. Il faut donc que vous soyez attentif pour savoir qui est votre initiateur.

Je vous rassure. C’est très facile! Il suffit de savoir laquelle de ces deux propositions vous correspond le plus.

1) Je suis quelqu’un qui aime suivre mon instinct, je me lance dans l’action et ensuite je m’organise et regarde les détails. Par exemple, si je cuisine, je commence mon plat et je regarde après si j’ai des ingrédients à ajouter. Les choses se font au fur et à mesure. J’aime ne pas savoir exactement où je vais pour avoir la surprise du résultat final. J’organise davantage les choses une fois lancé.

2) Je suis quelqu’un qui planifie et aime savoir où je vais. J’organise tout, et quand c’est fait, je laisse cours à mon intuition. Par exemple, si je cuisine, je regarde tous les ingrédients que j’ai, je peux même chercher une recette qui correspondra à cette liste, et une fois que ceci est établi, je m’amuse avec les proportions, le mode de cuisson, etc… J’aime savoir à l’avance d’où je pars et quel sera le résultat. Ma liberté intuitive s’exprime dans le milieu de l’action.

Si vous avez choisi la proposition 1, votre initiateur est votre force Yin. Vous vous mettez des bâtons dans les roues si vous organisez les choses de façon très précise au début de l’action. Vous risquez alors de perdre votre enthousiasme avant même d’avoir commencé! Vous serez plus efficace en suivant en priorité votre intuition, et en vous organisant ensuite au fur et à mesure.

Si vous avez choisi la proposition 2, votre initiateur est votre force Yang. Vous vous mettez des bâtons dans les roues si vous essayez d’écouter uniquement vos ressentis au début d’une action. Vous risquez alors d’attendre une éternité pour démarrer! Vous serez plus efficace en organisant les choses et en établissant un plan précis au départ, puis en laissant libre cours à votre intuition au fur et à mesure.

Toujours l’union

Comme toujours, le but n’est pas de dire qu’une façon de faire est meilleure qu’une autre. Les deux sont parfaites et imparfaites à la fois.

Le plus important est de se respecter.

Cela passe à mon avis par le fait de se connaître davantage, et d’agir en accord avec ce que l’on est.

La puissance vient en étant Soi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *