La théorie

Au-delà de la courbature mentale

Pour qu’il y ait un changement, il faut aller un peu au-delà de notre zone de confort. Souvent nous nous persuadons que nous effectuons des changements, mais en réalité, nous brassons de l’air! Un changement réel, ça pique!

Être honnête avec Soi

J’ai longtemps lu de grandes quantités de livres en étant convaincue que j’avais compris leur contenu. Je me retrouvais pleine d’énergie prête à chambouler toutes mes croyances.

Sauf qu’une fois la nuit passée, rien ne changeait.

Cela ne partait pas d’une mauvaise intention, juste d’une mauvaise compréhension du fonctionnement humain.

Casser la coquille

Quand nous commençons un nouveau sport, notre corps n’a pas l’habitude des nouveaux mouvements. Nous avons donc des courbatures. Et c’est bon signe! Cela signifie que nous avons “dépassé” notre zone de confort, sans pour autant nous casser quelque chose.

En gros, nous respectons notre capacité, mais nous allons un peu au-delà de nos habitudes.

En ce qui concerne le changement des croyances, c’est pareil.

Si nous n’avons pas de “courbatures” au mental, cela signifie simplement que nous n’avons rien changé.

Maintenir le cap

Comme au sport, les courbatures ne doivent pas nous servir d’excuse pour nous arrêter. Nous devons au contraire être fiers de nous, en nous disant: “J’ai fait quelque chose qui me fait faire un pas de plus dans la bonne direction!”

Et, comme au sport également, les courbatures disparaîtront rapidement… Si nous continuons l’activité!

Changer nos croyances demande effort, constance, et implication. Et tout cela sera malmené par nos courbatures mentales.

Cependant, comme toujours, nous avons un choix. Nous pouvons abandonner (et c’est juste), ou nous rappeler pourquoi nous avons décidé de “muscler notre cerveau”.

Si nous ne savons pas pourquoi nous faisons les choses, nous arrêterons à la moindre courbature.
Si nous savons où nous voulons aller, nous serons heureux de sentir la courbature.

Le pas suivant

Je me rappelle “pourquoi” je choisis de changer mes croyances. Et je vais au-delà de la courbature!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *